HopeSpring Cancer Support Centre Blog

French StoryTelling Comes to HopeSpring

Student placement's at HopeSpring this term have been hard at work creating children's stories and fairy tales in French that focus on resilience, caring, healing, strength and loss. Check out this creative group's story called

                                                    Zoé et le

                                                    petit Chaperon rouge
 
Caroline Arseneau, Caitlyn Hoogendam, Jingqi Hou et Emma Stobo
 

Image Creation by Caitlyn Hoogendam
 
Il était une fois une jeune fille du nom de Zoé, qui aimait jouer, danser et se promener dehors. Mais ce jour-là, elle dut rester au lit car elle était malade.
– Il faut que tu te reposes, ma chérie, dit sa mère.
– Mais c’est tellement ennuyeux, se plaignit la fille. Je veux faire quelque chose.
La mère lui offrit un grand livre rouge avec des détails dorés.
– Que penses-tu de ce livre ? Je l’ai acheté hier à la librairie. C’est un livre de contes de fées. Tu aimes ça, n’est-ce pas ?
Zoé soupira.
– Je connais déjà tous les contes de fées… mais ça va, donne-le-moi.
– Je dois aller au travail maintenant. Je t’aime, ma chérie, dit la mère en partant.
Zoé ouvrit le livre. Elle n’avait pas hâte de le lire, mais elle n’avait pas d’autre chose à faire. Elle commença donc à lire la première page.
Il était une fois, dans un village tout petit au milieu des grands bois, une fille qui portait toujours un chaperon rouge, alors que tout le monde l'appelait le petit Chaperon rouge. 
Un jour la mère du petit Chaperon rouge lui demanda d’apporter un panier de nourriture à sa grand-mère, qui était malade depuis trois jours. 
– Assure-toi d’y aller directement, dit sa mère. Ne t'éloigne pas du chemin ! 
– J’ai compris, Maman, dit le petit Chaperon rouge. 
Elle prit le panier et commença à marcher le long du chemin forestier qui menait à la maison de sa grand-mère, qui se trouvait dans une clairière lointaine et isolée. 
Soudain, un loup sortit des arbres et s'approcha du petit Chaperon rouge.
– Où vas-tu, ma petite ? demanda-t-il en souriant avec ses grandes dents. 
Le petit Chaperon rouge ne savait pas qu’il était imprudent de faire confiance aux étrangers, surtout aux loups, alors elle répondit sans hésiter.
– Je vais chez ma grand-mère, qui habite dans la clairière au bout de ce chemin.
– Et pourquoi marches-tu si rapidement ? demanda le loup. C’est une belle journée, tu devrais t'arrêter pour en profiter. 
– Ma grand-mère est malade. Il faut lui apporter de la nourriture que ma mère a préparée.
– Si ta grand-mère est malade, je suis sûr qu’elle apprécierait un bouquet de fleurs pour lui remonter le moral. Regarde les fleurs là-bas, dit le loup en faisant un geste avec une grosse patte grise. Tu peux les cueillir et en faire un beau bouquet.
Oubliant le conseil de sa mère de ne pas s'éloigner du chemin, le petit Chaperon rouge remercia le loup et alla cueillir des fleurs. 
Après avoir lu la première page, Zoé soupira encore une fois. « Je sais déjà comment ça va se passer », pensa-t-elle.
Tout à coup, son téléphone portable sonna. Zoé sursauta. Elle vit qu’elle avait un nouveau SMS d’un numéro inconnu. Il y avait une photo d’un beau bouquet de fleurs et un message court.



Zoé s'arrêta un moment. Si c'était vraiment le petit Chaperon rouge, Zoé avait une chance unique de l'aider. Elle commença à taper un message.



Zoé posa son téléphone et s'empressa de tourner la page suivante du livre.
Le petit Chaperon rouge courut jusqu'à la maison de sa grand-mère. Son cœur battait vite, elle avait peur d’y arriver trop tard. Elle hésita lorsqu’elle atteignit la porte… et si le loup l’attendait à l'intérieur ? 
– Mamie ! s'écria-t-elle à travers la porte. Tu es là ? 
– Bien sûr, ma puce. Entre, je t’attendais. 
La voix qui répondit était très râpeuse, presque comme un grognement. Le petit Chaperon rouge entra et poussa un soupir de soulagement en voyant la silhouette de sa grand-mère allongée sous un tas de couvertures sur le lit. 
« C’est bon, se dit-elle. Mamie a vraiment mal à la gorge, c’est tout. »
Zoé referma le livre et saisit son téléphone. Elle appuya sur le bouton d’appel et attendit anxieusement qu’il sonne.
– Allô ?
– Petit Chaperon rouge, écoute-moi bien ! C'est pas ta grand-mère au lit, c'est le loup déguisé ! Il porte ses vêtements et se cache sous ses couvertures !
– Quoi ? Tu es folle, dit le petit Chaperon rouge.
Mais elle resta figée au milieu du sol.
– À qui tu parles au téléphone, ma puce ? dit le loup déguisé.
– Attends un moment, Mamie.
– Regarde bien. Regarde la taille de ses oreilles, dit Zoé en gardant la voix basse.
– Elles sont plutôt grandes, admit le petit Chaperon rouge.
– Et regarde comme il est poilu !
– C’est vrai, elle est plus poilue que je ne le pensais…
– Qu’est-ce que tu dis ? interrompit le loup. J’ai faim—Enfin, je veux dire que j’ai hâte de te faire un câlin. Viens ici, ma puce.
Le loup fit un grand sourire.
– Et regarde la taille de ses dents ! dit Zoé en serrant son téléphone.
Le petit Chaperon rouge regarda bien le sourire du loup. Elle se rendit compte de la vérité, et elle fut frappée de peur.
– Zoé, qu’est-ce que je peux faire ? J’ai tellement peur ! Et Mamie ! A-t-elle déjà été mangée ? Oh, s’il te plaît, aide-moi !
– Tout ira bien ! dit Zoé. Respire lentement avec moi. Inspire… et expire.
Le petit Chaperon rouge inspire et expire tout lentement.
– D’accord, dit-elle.
– Je sais ce qu’il faut faire, j’ai déjà lu cette histoire. Je vais t’aider. Tu n’es pas seule.
– Tu es si courageuse, murmura le petit Chaperon rouge. J’aimerais être aussi courageuse que toi.
Zoé ne s'était jamais considérée courageuse auparavant, mais peut-être que le petit Chaperon rouge avait raison.
– Mais tu l’es déjà ! répondit-elle. Tu fais face à un loup sans t’enfuir. Maintenant, écoute-moi bien. Y a-t-il quelque chose dans la cuisine comme une poêle ?
– Oui, il y en a une sur la cuisinière.
– Parfait. Je vais te dire mon plan…
Le petit Chaperon rouge écouta attentivement. Puis elle prit la poêle et s’approcha du loup qui restait couché au lit.
– Il est grand temps, dit le loup. Je n’ai pas beaucoup de patience. Parce que je suis malade, tu sais.
– Mamie, dit le petit Chaperon rouge d’une voix légèrement tremblante. Tu veux manger quelque chose ? Il y a du bacon dans la poêle, t’en veux ?
– Ça ferait un bon apéritif, dit le loup.
Le petit Chaperon rouge marcha jusqu'au lit et ensuite—BAM !—elle frappa le loup à la tête avec la poêle.
– Il est bien assommé, dit-elle au téléphone. Qu’est-ce qu’on fait maintenant ? Comment sauver ma grand-mère ?
– On a besoin d’aide, dit Zoé. Va dehors et appelle au secours.
– Pas besoin d’y aller, le signal est aussi fort ici.
– Non, n’utilise pas ton téléphone, utilise ta voix !
– Mais qui serait là pour m’entendre, au fond du bois ?
– Fais-moi confiance. Quelqu’un sera là.
Alors le petit Chaperon rouge sortit et cria de toutes ses forces: « Au secours ! »
Un bûcheron qui passait par là entendit sa voix et courut jusqu'à la maison. Quand il vit le loup inconscient avec le ventre gonflé, il sut quoi faire. Il prit sa hache (qu’il utilisait normalement pour couper les arbres) et ouvrit l’estomac du loup. Puis il sortit la grand-mère, qui allait bien sauf qu’elle se sentait un peu à l'étroit.
– Ma puce, tu m’as sauvée ! dit la grand-mère en serrant sa petite-fille dans ses bras.
– Pas vraiment, dit le petit Chaperon rouge modestement. Mes amis m’ont beaucoup aidée.
Elle remercia le bûcheron et Zoé, qui écoutait toujours au téléphone.
– Je suis heureuse de pouvoir t’aider, dit Zoé en souriant. Tu sais quoi, tu es plutôt courageuse, petit Chaperon rouge !
Elle raccrocha, et regarda la dernière page du livre.
Le petit Chaperon rouge fit des crêpes avec la même poêle dont elle s’était servie pour assommer le loup, et la grand-mère et le bûcheron constatèrent qu’elles étaient extrêmement délicieuses. Puis ils s’installèrent tous dans des fauteuils confortables (la grand-mère avait besoin de se reposer car elle était encore un peu malade) et le petit Chaperon rouge commença à leur lire un livre pour passer le temps. Le livre commençait ainsi : 
« Il était une fois une jeune fille du nom de Zoé, qui aimait jouer, danser et se promener dehors. Mais ce jour-là, elle dut rester au lit car elle était malade… »
Photo of HopeSpring StaffOffline

Student placement's at HopeSpring this term have been hard at work creating children's stories and fairy tales in French that focus on resilience, caring, healing, strength and loss. Check out this creative group's story called


Photo of HopeSpring StaffOffline

Student placement's at HopeSpring this term have been hard at work creating children's stories and fairy tales in French that focus on resilience, caring, healing, strength and loss. Check out this creative group's story called


Photo of HopeSpring StaffOffline

Student placement's at HopeSpring this term have been hard at work creating children's stories and fairy tales in French that focus on resilience, caring, healing, strength and loss. Check out this creative group's story called


Photo of HopeSpring StaffOffline

Student placement's at HopeSpring this term have been hard at work creating children's stories and fairy tales in French that focus on resilience, caring, healing, strength and loss. Check out this creative group's story called Nathalie et la quête de la soupe magique. Enjoy!


Photo of HopeSpring StaffOffline

Student placement's at HopeSpring this term have been hard at work creating children's stories and fairy tales in French that focus on resilience, caring, healing, strength and loss. Check out this creative group's story called Jean Le Geant


Photo of HopeSpring StaffOffline

Student placement's at HopeSpring this term have been hard at work creating children's stories and fairy tales in French that focus on resilience, caring, healing, strength and loss. Check out this creative group's story called Louis et la poupee.


Photo of HopeSpring StaffOffline

The HopeSpring Holiday Tour of Homes held annually in November was canceled this year due to Covid-19, is the main marquee event for fundraising dollars to support the free services and programs for those on a cancer journey in our region. The special magic of the tour brought festive joy and spirit to the thousands who would attend every year.


Photo of HopeSpring StaffOffline

Photo of HopeSpring StaffOffline

Photo of HopeSpring StaffOffline

"Nothing is more welcoming on a cold winter day than a homemade meal, and this reimagined recipe for shepherd’s pie is sure to please. Made with ground turkey and lentils, this Shepherd’s pie is a delicious and satisfying take on a comfort classic. You won’t have trouble herding your flock to the dinner table with this recipe."


Search this area

Viewed 33,170 times